đŸ‡«đŸ‡·[Psychologie Populaire] #Part2 – Les rĂ©seaux sociaux coupables!

facebook instagram network notebook
Photo by Pixabay on Pexels.com

Vous vous demandez certainement ce que mon titre signifie?
En quoi les réseaux sociaux sont-ils coupables?

Les rĂ©seaux sociaux sont coupables de grands nombres de dĂ©pressions chez nos jeunes! Je ne sais pas les chiffres exacts et honnĂȘtement je m’en fiche! On nous baratine tellement avec des chiffres qui ne sont pas le miroir de la sociĂ©tĂ© actuelle.

J’ai lu rĂ©cemment, justement, un article avec tout plein de chiffres, qui affirmait que les rĂ©seaux sociaux rendaient les adolescents heureux, moins seuls et moins dĂ©pressifs. Ce ramassis de conneries m’a donnĂ© envie de jeter mon iPad Ă  travers la piĂšce (heureusement je me suis vite rappelĂ©e du prix d’une de ces tablettes 😂).

J’ai Ă©tĂ© choquĂ©e de voir Ă  quel point les RS (rĂ©seaux sociaux) [ou SM (Social Medias)] ont rĂ©ussi Ă  corrompre un journaliste de ICI Radio Canada (un site d’informations trĂšs sĂ©rieux au Canada) afin que les gens reviennent se connecter!!!
C’est tout simplement aberrant!!!

giphy.gif

Alors que des sites proclament que les jeunes se dĂ©tournent des RS, comme en Grande-Bretagne, on commence Ă  voir apparaĂźtre des « Ă©tudes » qui prouvent que les ados ne risquent absolument rien avec les RS.
Pour rappel la majoritĂ© pour crĂ©er un compte sur FB (Facebook) est de 13 ans, en thĂ©orie puisqu’on y retrouvent des gamins de tous Ăąges!

DĂ©jĂ , j’aimerais demander aux parents de faire attention Ă  ce que mettent leurs enfants sur INTERNET mais surtout de faire attention de NE PAS mettre leurs enfants sur les SM.
Sérieusement?! Vous, parents! Avez vous pensez une seule seconde aux conséquences de tels actes???
Il y a un truc qu’on appelle de DARK NET! C’est lĂ  oĂč tous les monstres et dĂ©jantĂ©s de la planĂšte se retrouvent et lĂ  oĂč les pĂ©dophiles partagent les photos de vos enfants que VOUS MEME avez postĂ©s!!!! PENSEZ Y UN PEU!!!!

giphy-2.gif

Ensuite, je ne vais pas nier, je suis une grande fan des RS, enfin de 2 surtout : Twitter et Instagram. J’aime le cĂŽtĂ© « se tenir informer en continu » de Twitter et le cĂŽtĂ© « photographie et souvenir » d’Instagram. Cependant comme beaucoup de personnes sur cette planĂšte j’ai subi leurs effets nĂ©fastes.

C’a commencĂ© avec Facebook. Je ne voulais pas m’inscrire, je n’en voyais VRAIMENT pas l’utilitĂ© mais un ami m’a convaincu car c’Ă©tait un trĂšs bon moyen de rester en contact. Sauf que c’est vite devenu la course aux « amis », partager ma vie, essayer de trouver Ă  qui parler puis s’est devenu un appel Ă  l’aide sans jamais aucune rĂ©ponse, le sentiment de solitude est apparu (alors que je suis fille unique habitant dans le fin fond de la France, la solitude c’Ă©tait mon quotidien!) et puis la jalousie avec ces questions « pourquoi eux et pas moi? » et « pourquoi ma vie est trop pourrie et pas la leur? » et pire « pourquoi je n’ai pas d’amis comme eux?« . De lĂ  en a dĂ©coulĂ© la dĂ©pression sauf qu’Ă  cette Ă©poque personne n’avait fait le lien et n’avait encore compris les dommages que pouvait provoquer FB.

J’ai essayĂ© de m’en dĂ©faire mais les addictions ont la vie dure, une chance pour moi, une addiction en chasse une autre et Twitter est arrivĂ©! Un souffle d’air frais!
Je pouvais tweeter tout ce que je voulais sans attendre Ă  ce qu’on me rĂ©ponde, juste pour vider mon sac. En plus, je me tenais informĂ©e de tout en temps et heure voulu (Ă  l’Ă©poque j’avais mĂȘme les derniers scoops avant les JT 😝). Je me suis retrouvĂ©e en Twitter (et c’est toujours le cas). C’est pour ça que lorsqu’on m’a parlĂ© d’Instagram je me suis dit « pourquoi pas » et c’est devenu la mĂȘme chose que FB.
A force de voir des photos PARFAITES de vie PARFAITE et des corps PARFAIT ma dĂ©pression est revenue et de plus belle! J’ai essayĂ© de tout faire pour avoir ce que ces utilisateurs avaient mais en vain!!!

Lorsque j’ai dĂ©couvert que je n’Ă©tais pas prĂȘte pour les RS, je me suis dĂ©connectĂ©e de tout, par pĂ©riode d’un ou deux mois durant 4 ou 5 ans. AprĂšs avoir travaillĂ© sur moi je suis capable de retourner sur Twitter et Instagram (en faisant attention Ă  qui je suis), par contre je ne supporte toujours pas d’aller sur FB (trop de drama et de conneries qu’on pourrait Ă©viter) mais lĂ  encore je filtre les demandes d’amis, j’en ai 50 tout au plus 😁

giphy-3

Je pensais ĂȘtre la seule Ă  ressentir ça Ă  cause des Social Media mais quand je vois le nombre d’articles sur le sujet et le nombre de personnes qui en parlent de plus en plus, je me rends compte qu’il y a un vĂ©ritable problĂšme!
J’ai rencontrĂ© une fille de 20 ans qui m’a dit banalement un jour qu’elle n’Ă©tait plus sur IG (Instagram) parce qu’elle vivait mal le fait de voir toutes ces femmes superbes se pavaner dans des bikinis ou robes de luxes sans un poil de graisse! Et elle n’Ă©tait pas sĂ»re de vouloir y retourner car elle savait qu’elle allait suivre Ă  nouveau les mĂȘmes « stars » qu’avant!

Il y a vraiment beaucoup de boulot Ă  faire pour arrĂȘter cette Ă©pidĂ©mie! Pour commencer il faut limiter les gens qu’on suit Ă  de « vraies » personnes ou des gens qui ne mettront pas en avant leur super belle (FAKE) vie!!!
Personnellement j’adore suivre des personnes telles que Hilary Burton et Jeffrey Dean Morgan, malgrĂ© leur succĂšs ils mĂšnent une vie tranquille dans leur ferme et ont un grand coeur. Je pense qu’il y a d’autres belles personnes du genre sur les SM.

Ensuite il faudrait arrĂȘter de mettre des choses qui ne sont pas rĂ©el juste pour se faire bien voir des AUTRES! Un jour on m’a dit « on est toujours le bouffon de quelqu’un » et il faut apprendre Ă  faire avec, mais si on restait vraiment fidĂšle Ă  ce qu’on est on ne devrait pas avoir honte de qui on est!

giphy-4

Malheureusement on ne vit pas dans une Utopie et le mieux qu’on puisse faire pour se prĂ©server de la dĂ©pression dĂ» aux RĂ©seaux Sociaux est :

  1. Avoir un compte privĂ© oĂč seuls nos vĂ©ritables amis nous suivent
  2. De suivre des comptes qui nous pousseront vers le haut et nous montreront que la vie est juste pareille pour tout le monde
  3. Ne plus suivre une tendance (surtout si elle ne nous apporte rien de bon)
  4. Poser notre téléphone et vivre notre vie quelques heures par jour

C’est ce que je fais et je rĂ©ussis Ă  me remettre dans le moment prĂ©sent, Ă  vivre de vraies choses, Ă  ne plus regarder ce que les autres ont et pas moi et j’ai enfin rĂ©ussi Ă  comprendre comment je pouvais ĂȘtre heureuse.

giphy-5

DECONNECTEZ-VOUS DE VOS APPAREILS
au moins 1 heure par jour et regardez autour de vous, profitez!

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Ces rĂ©seaux sociaux peuvent nous pourrir la vie si l’ on n’y prend garde … Ils sont le reflet de notre sociĂ©tĂ©, superficialitĂ© basĂ©e sur l’ apparence . Ils vĂ©hiculent Ă©galement un tas de conneries, fakes news, chaĂźnes et paris dĂ©biles. Consternant !

    J'aime

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s