🇫🇷[Mon Aventure au Canada] #Part32 – Ce sentiment de solitude

woman wearing black long sleeved shirt sitting on green grass field near mountain under cloudy sky
Photo by Jure u0160iriu0107 on Pexels.com

Ca fait maintenant 10 mois que je suis à Toronto et malgré des hauts et des bas je me suis assez faite à cette ville, j’y ai mes habitudes. Cependant, je ne me suis toujours pas faite a cette solitude.

J’habitais chez mes parents dans une grande maison à la campagne avec un jardin et des chats errants, ma mamie habite la maison juste à côté de la nôtre. Donc on peut dire que, malgré que je vivais ma vie, je n’étais jamais seule. Lorsque je n’avais pas le moral, que j’avais passé une mauvaise journée ou que j’avais envie d’abandonner n’importe quel projet, j’avais ma famille près de moi qui me soutenait (du mieux qu’elle pouvait, je suis assez difficile 😄).

J’avais également mes amis qui me permettaient de voir du monde et de ne pas devenir folle !!!

giphy

Le souci, ici, c’est que les Canadiens n’ont pas le meme sens de « convivialité » que les Français. Du coup, tu te retrouves très vite seul(e).

Mon gros problème a été d’arriver en plein hiver. A cette époque, les groupes comme meetup ne proposent pas beaucoup d’activités, voire pas du tout. C’est un très bon moyen de se faire des connaissances et en plus vous choisissez les groupes par infinité donc vous vous retrouverez avec des personnes avec qui vous aurez des points communs. La plupart du temps les Français choisissent des groupes français car c’est n’est pas chez les Canadiens que vous vous ferez des amis.
Personnellement, j’ai cru que tout ce qu’on m’avait dit était faux mais j’ai compris à mes dépends que les Canadiens, en plus de ne pas aimer les Français, ne voulaient pas vraiment se mélanger à nous.

J’ai des collègues avec qui je m’entends super bien. Il m’arrive d’aller manger avec eux ou d’aller boire un verre mais là ou les choses diffèrent avec la France c’est qu’on ne partage rien sur nos vies et qu’ils ne nous invitent pas pour des soirées ou des évènements. Ils sont juste là occasionnellement. Ce sont seulement des « potes de jour ». C’est le même principe que les « pyjamas de jour », tu as un pyjama non troué et non froissé, assez classe pour être vu par des personnes pouvant passer à la maison mais assez confortable pour rester dans le canapé 😝 Ils sont là pour passer un bon moment mais ne prend pas part à ta vie.

giphy1

C’est leur façon de vivre! Si ils ne te connaissent pas depuis l’école ils ne te feront pas confiance ou ne voudront pas t’intégrer dans leur vie. Contrairement à nous où on intègre assez facilement les gens à la nôtre.

L’ennuie dans tout ça, c’est que je me retrouve à plus de 6 000km de chez moi, de ma famille et mes amis, et que je n’ai pas encore eu l’occasion de rencontrer des Français avec qui sortir. Je me retrouve donc toute seule sans qui parler et surtout sans soutien.

C’est très difficile pour moi, j’ai besoin de parler pour extérioriser et garder mon sang-froid. Mais je me dis que c’est peut-être mieux ainsi, il est difficile de rencontrer des personnes qui te comprennent.

Enfin bref! Tout ça pour dire que ma maman me manque terriblement 😔 J’ai beau avoir la trentaine j’ai toujours besoin de ses câlins magiques

giphy3

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s