[Mon Aventure Au Canada] #Part26 – Les conditions de travail 😓

le

[Photo Pixabay : geralt]

J’ai passĂ© une semaine de folie! 

Comme vous l’aurez compris, le Canada n’a vĂ©ritablement rien Ă  voir avec la France 😜 Mais ce que vous ne savez pas – et que j’ai du mal Ă  avouer – c’est que j’Ă©tais la premiĂšre Ă  critiquer la France, les français et Ă  clamer haut et fort que l’herbe est toujours plus verte ailleurs

Aujourd’hui, ça va (trĂšs) bientĂŽt faire 8 mois que je vis Ă  Toronto et je peux affirmer maintenant que cette expression est complĂštement FAKE (comme dirait Trump đŸ˜‹). C’est vraiment une idĂ©e totalement erronĂ©e, tout du moins quand on est EuropĂ©en.

Certes, nous avons des lois qui nous pourrissent la vie mais nous en avons qui nous protĂšgent et nous permettent d’avoir des libertĂ©s qu’on oublie vite. Nous avons vraiment Ă©normĂ©ment de chance de vivre en France, mĂȘme si elle est loin d’ĂȘtre parfaite 😁

[Photo Pixabay : jill111]
 

Ce qui me saute le plus aux yeux ici c’est le travail!

D’aprĂšs tout le monde, il est facile de trouver un emploi, c’est possible! Personnellement je ne pense pas. C’est vrai qu’il y a moins de chĂŽmage qu’en France, cependant il est difficile de trouver un vrai bon boulot. De plus, il n’y a aucune loi qui protĂšge les salariĂ©s comme chez nous. 

Par exemple, ici, on peut travailler jusqu’Ă  48h par semaine et avoir un seul jour de repos par semaine est lĂ©gal. Pour ma part je travaille entre 38h et 44h par semaine (ça dĂ©pend si je travaille le dimanche ou pas) mais en moyen je travaille 40h par semaine. Ce qui est, d’un cĂŽtĂ©, pas plus mal car la vie est assez cher Ă  Toronto, du coup ça me permet d’avoir mon appartement et de me faire de petits extra 😋 D’un autre cĂŽtĂ©, mon corps ne suit plus đŸ˜„

En dĂ©but de semaine, il y a eu un Ă©vĂšnement qui m’a fait sortir de mes gongs Ă  un point que  j’ai fini ma journĂ©e avec de gros vertiges, des nausĂ©es et des tremblements. Mon cerveau et mon corps m’ont lĂąchĂ© au fil de la journĂ©e. Ca m’a pris une semaine pour me remettre dans mes limites de la fatigue. 

En fait ce qu’il s’est passĂ© c’est qu’on avait eu un weekend tout pourri avec de la neige et des trombes d’eau et les locaux de Value Village ne l’ont pas supportĂ©.

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

RĂ©sultat le plafond est tombĂ© Ă  cause de l’eau qui s’Ă©tait infiltrĂ© et comme il pleuvait toujours le lundi, ç’a continuĂ© Ă  couler et bien entendu c’est de mon cĂŽtĂ© que ça s’est passĂ©.

Mais ce qui m’a fait royalement pĂ©ter les plombs, c’est de voir que mes supĂ©rieurs n’en ont rien eu Ă  faire!!! Au contraire! Pour ne pas mouiller la marchandise ils n’ont pas voulu dĂ©placer les « carts » et j’ai dĂ» bosser durant 2 heures dans un environnement dangereux! 

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

En plus d’avoir le plafond qui s’Ă©tait Ă©croulĂ©, la fuite d’eau (qui coulait le long des lampes), j’ai dĂ» travailler entre un cart d’environ 450kg et ma table remplie de chaussures et je devais travailler comme un jour normal đŸ€”

Le pire c’est que pour eux rien ne clochait! C’Ă©tait un jour banal oĂč je devais sortir 300 paires de chaussures! J’ai vu mon manager qui m’a dit droit dans les yeux que ce n’Ă©tait « pas grave et que je pouvais travailler normalement! » Comment bosser dans ces conditions?

En France, une telle chose est rĂ©prĂ©hensible (dĂ©solĂ©e pour mon vocabulaire je regarde Lock Up sur Netflix 😋). Pour moi c’est inimaginable de bosser dans des conditions pareilles mais pour les Canadiens c’est NORMAL! 

Ce n’est pas la seule chose qui a fait que j’ai fini complĂštement vidĂ©e et malade de fatigue. 
Il faut savoir que mon boulot consiste Ă  trier et mettre un prix aux chaussures que les Torontois nous donnent. Le truc le plus NON GLAMOUR aprĂšs le mĂ©tier d’Ă©boueur 😕 Car moi aussi je tombe sur des poubelles. Les gens nous donnent de sac rempli de chaussures moisies, trouĂ©es, sans talons accompagnĂ©s de leurs dĂ©chets (une chance pour moi ce n’est pas tous les jours). Je jettes plus de chaussures que j’en mets en rayon, c’est affolant!!! Et dans tout ce cracra quotidien je dois sortir entre 250 et 300 paires de chaussures, ce qui Ă  la longue est Ă©puisant physiquement. Mais le plus de mon formidable travail, c’est que la franchise est tellement dirigĂ©e comme un abattoir que personne ne veut y venir travailler.

Sur une semaine il y a eu 7 entretiens, sur ces 7 personnes 2 ont signĂ© un contrat et une seule est restĂ©e aprĂšs la formation.  

[Photo Pixabay : TeroVesalainen]

Etonnant, n’est ce pas? Ben en fait pas tant que ça!!!

Depuis l’augmentation du salaire minimum dans la province de l’Ontario, Value Village exige de ses employĂ©s de travailler plus en moins de temps. Ils veulent vendre plus et faire des Ă©conomies sur nos paies en nous diminuant nos heures. Ce qui fait que tout le monde est extĂ©nuĂ©. On nous demande en plus de notre travail d’aider les autres Ă  finir leur boulot. 

Par exemple, je dois m’occuper de trier, mettre un prix et mettre en rayon plus de 230 paires de chaussures tous les jours mais en plus de ça, je dois aider les autres filles Ă  mettre les vĂȘtements en rayon. Mais comme d’habitude, Ă  Value Village rien n’est juste! Parce que moi et quelques autres filles devant se taper 2 journĂ©es en une alors que certains ont le droit de partir Ă  l’heure sans aider… 

Quand on est nouveau et qu’on voit ça, on n’a franchement pas envie de revenir bosser pour des tyrans! Dans mon cas je reste parce que je vais rentrer en France donc ça m’Ă©vite de chercher un autre job alors que je connais celui-ci sur le bout des doigts et qu’il me permet de vivre seule. Cependant, je ne compte pas me faire avoir, je n’ai rien Ă  perdre!!! ET JE SUIS FRANCAISE  

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s